Solarpreneurs : les entrepreneurs du futur !

C’est un nouveau genre d’entrepreneurs. Celles et ceux qui décident d’organiser une grande partie de leur production en suivant le rythme du soleil, qui repensent la filière locale et se font un point d’honneur à vivre la cohérence de leurs valeurs.

Amoureux de la nature, artisans soucieux de l’environnement et de leur empreinte carbone, ils et elles ont adopté la Lytefire pour faire tourner leur activité.

Tout au long de ce parcours, les solarpreneurs sont accompagnés par l’équipe de Solar Fire et nos partenaires en France qui ont élaboré un guide complet pour aider les futurs solarpreneurs à sauter le pas et s’installer à leur compte. Arnaud propose également des journées de formation avec NéoLoco.


Solarpreneurs à travers le monde

Arnaud Crétot, boulanger et torréfacteur de graines avec NeoLoco en Normandie

Ingénieur de formation, Arnaud participe activement à l’élaboration de la Lytefire en Afrique avec Solar Fire jusqu’à ce qu’il décide de l’adopter pour développer son modèle en France. Après sa formation en boulangerie, il explore toutes les possibilités de la Lytefire sous le climat normand et atteint des quantités suffisantes de pain pour en vivre. NeoLoco voit le jour. A cela, il ajoute une production de savoureuses graines torréfiées, gomasio et café local qu’il vend au détail dans des petites épiceries autour de chez lui, en Normandie.


Lydiane Tirel, Du Soleil et des Graines, dans le Pilat

Après des études de tourisme et quelques beaux voyages, Lydiane a décidé de se lancer dans une activité professionnelle plus en phase avec ses valeurs. En torréfiant ses graines (les plus locales possible) pour ses recettes pleines de saveur, elle parfume tout le jardin et elle régale les gourmands de bons produits locaux. Les produits créés par Du soleil et des graines sont déjà présents dans plus de 50 points de ventes grâce à tout un réseau local.
Ce que recherchait Lydiane, c’était avant tout de la liberté et un confort de vie qui lui permette de passer un maximum de temps avec ses 2 enfants et son mari. Pari réussi !
.


Didier Ménard, l’Atelier Bélénos en Bretagne

L’Atelier Bélénos a été créé en Bretagne, France. "Bélénos, dieu gaulois, est le dieu du soleil et de la santé. Il représente le principe de la Lumière." Bref, que du bon avec cette entreprise locale portée par Didier Ménard, ingénieur généraliste de formation et ancien chef de projet dans l’industrie cosmétique. Il a commencé la production vers le mois de mars 2022 et la commercialisation à partir de mi-mai. Il élabore des barres de céréales, et des graines torréfiées pour les salades. Il dispose déjà une dizaine de points de ventes.


Joan Arwa, Solar Fire Bakery au Kenya

Joan vit au Kenya. Elle travaille dans les télécommunications et se passionne pour l’environnement. Elle sait que le changement se prépare dès maintenant et que la Lytefire est une vraie opportunité pour son pays. Elle a décidé de suivre le modèle d’Arnaud et de démarrer sa petite boulangerie solaire à Kisumu quelques jours par semaine.


Céline Puech, Solé B’Rayon en Normandie

Basée en Normandie, dans le Pays de Bray, Céline Puech a lancé Solé B’Rayon cet été. Céline a longuement mûri son projet. Avec sa Lytefire, elle prévoit de créer ses barres de céréales ainsi que des mélanges de graines torréfiées pour remplacer les chips et cacahuètes pour l’apéritif. Elle a aussi conçu un ebook de recettes « Des graines au fil des saisons », pour donner des idées pour intégrer les graines à notre alimentation avec des produits de saison.


Michel Mouillé, Idée d’en Faire, dans la Loire

Michel Mouillé est basé dans le sud du Maine et Loire à 1 heure d’Angers et 35 min de Nantes. Animateur en éducation à l’environnement, Il a découvert la Lytefire par Neoloco et, comme il proposait déjà des stages et des formations centrés sur des outils de cuisson alternatifs, il a tout de suite été intéressé. Après plusieurs visites chez Arnaud, il a décidé à acheter sa Lytefire Deluxe. Il a trouve ’facile à utiliser et vite prise en main". Il va bientôt commencer à torréfier ses graines et proposer un café local. Il pense aussi proposer la Lytefire en location à des artisans (biscuitier, maraîcher, confiturier) tout en continuant à sensibiliser les gens aux enjeux de la cuisson solaire.


Les Vagabonds de l’énergie à Rouen

Les Vagabond.es de l’énergie est une association d’éducation à la transition énergétique qui encourage les dynamiques citoyennes par le dialogue et l’éducation populaire. Ses actions s’articulent autour de deux axes. Des voyages, pour étudier les solutions énergétiques partout dans le monde, et leurs impacts sociaux et environnementaux. Et des actions éducatives, afin de donner envie d’agir pour la transition énergétique.

Depuis septembre 2020, l’association utilise une Lytefire en Normandie lors de nombreux ateliers dans les écoles ou après du grand public. L’occasion de sensibiliser à la fois aux technologie appropriées, aux énergies renouvelables et à l’alimentation durable, avec la confection de cookies cuits à 100% au soleil normand !
.


Luc Fournaux, le Comptoir d’Hélios au Barcarès

Serial entrepreneur, Luc Fournaux a l’esprit d’entreprise dans le sang ! Déjà gérant d’une activité touristique dans le sud de la France, innovateur de la première heure, il est tombé amoureux de la Lytefire et du métier d’Arnaud, en Normandie, convaincu du potentiel énorme de ce type de produit dans sa région catalane. Il torréfie ses graines et propose ses recettes à ses clients touristiques ainsi que sur le marché local. Mener deux activités de front n’est pas de tout repos, mais c’est une synergie qui profite à ses deux entreprises.


Le 1er boulanger solaire : David Chepkwone au Kenya

Le jour où David a sorti sa première fournée de muffins du four solaire Lytefire 5 a été un grand moment, pour lui comme pour nous. C’était en 2016 dans le cadre d’un projet humanitaire avec World Vision. David a utilisé ce four tous les jours pendant quelques années avant de prendre un autre travail.

Avant d’utiliser la Lytefire 5, David se servait d’un four électrique offert par World Vision et d’un four à charbon. Il payait ses factures d’électricité et de charbon mais le réseau était tellement mauvais qu’il ne pouvait pas réellement développer son activité. Quand il y avait une panne de réseau, il ne pouvait rien cuire. Avec le charbon, la qualité n’était pas au rendez-vous et ses bénéfices étaient inexistants. En démarrant sa boulangerie solaire, David a pu réduire ses coûts et augmenter sa production ! La Lytefire a également attiré des visiteurs dans son village, ce qui l’a amené à ouvrir un petit café vendant des snacks et des boissons aux curieux.
Grâce à une source d’énergie adaptée à ses besoins, David a eu l’opportunité de devenir un boulanger créatif et productif aussi longtemps qu’il l’a souhaité. Son enthousiasme a été une grande inspiration pour nous

Achetez la Lytefire